Développement du territoire Les actions soutenues

Les projets financés par le FEADER – LEADER

Leader

Création d’un point d’accueil touristique mobile en Baie d’Authie

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 19 990.00 €

Montant du cofinancement européen versé : 13 993.00 €

 Présentation du projet :

Par la création d’un point d’accueil touristique mobile sur ce site, l’enjeu a consisté à capter une clientèle excursionniste afin de lui communiquer différents messages de prévention, d’information touristique et de promotion du territoire tels que des informations sur les marées, la sensibilisation sur les richesses environnementales du site de la baie d’Authie, des informations et des renseignements sur la station et les alentours (commerces, animations, activités, hébergements …).

Ce projet a permis de mieux connaitre cette nouvelle clientèle et ses attentes, d’améliorer sensiblement l’accueil touristique participant de ce fait à l’attractivité touristique du territoire.

PIBA

     Broyeur

Acquisition de broyeurs à végétaux à l’échelle de la CA2BM

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 51 000.00 €

Montant du cofinancement européen versé : 30 000.00 €

 

Présentation du projet :

Par l’acquisition de deux broyeurs à végétaux de capacité différente en fonction des déchets verts (diamètre des branchages), la CA2BM a souhaité répondre aux objectifs affichés ci-dessous :

  • Permettre à la collectivité de mener une expérimentation en vue de réduire et de valoriser des déchets
  • Eviter le transport de déchets en les traitant à la source (moins de transport, moins d’émission de CO2)
  • La prise en compte et le développement de nouveaux procédés respectueux de l’environnement sur le territoire
  • Sensibiliser les acteurs locaux et habitants du territoire aux gestes éco-responsables

Déploiement du rézopouce sur le territoire de la CA2BM

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 33 745.56 €

Montant du cofinancement européen versé : 

10 258,23 €

Autre cofinancement – Conseil Départemental du Pas-de-Calais

Présentation du projet :

Par la mise en place d’arrêts peu coûteux, ce dispositif permet de travailler sur le désenclavement rural en développant un maillage d’arrêts dans des zones enclavées mais offrant un flux de véhicules en circulation.

« Rezo Pouce » est déployé dans des zones ne bénéficiant pas ou peu, généralement les zones rurales, de transports en commun (autres que les transports scolaires).

En outre, l’implantation de « Rezo Pouce » donne accès aux transports en créant des « rabattements » vers les centres (gares SNCF, transports urbains, centre-bourg /centre-ville, ….).

rézo

PLUIH

Elaboration d’un plan de déplacement à l’échelle des 46 communes de la CA2BM

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 68 775.00 €

Montant du cofinancement européen programmé : 20 000.00 €

Autre cofinancement – ADEME

 

Présentation du projet :

Pour répondre aux objectifs liés à la mobilité ( au sens large du terme), la CA2BM a fait le choix de se doter d’un document de planification non contraignant en la matière, le plan global de déplacement communautaire (PGD) - document en lien étroit avec l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal valant Programme Local de l’Habitat.

Ce document a pour objectifs de :

  • Améliorer les conditions de mobilité de la population et de la fréquentation touristique, de façon à tendre vers une égalité d’accès à la mobilité pour tous sur l’ensemble du territoire
  • Améliorer la fluidité des trafics routiers en luttant contre l’autosolisme et en évitant la création ou l’élargissement des structures routières existantes
  • Identifier des solutions d’écomobilités ou mobilités durables adaptées aux conditions locales
  • Lutter contre les pollutions liées aux modes de transports actuellement privilégiés sur le territoire
  • Renforcer, développer et adapter les solutions de transports en commun déjà en place
  • Renforcer par le plan de déplacement communautaire l’identité du territoire de la CA2BM

Création d’un équipement itinérant valant lieu de ressources multiservices au public

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 115 984.72 €

Montant du cofinancement européen versé : 16 487.78 €

Autre cofinancement – Conseil Départemental du Pas-de-Calais 

 

Présentation du projet :

Le projet a consisté à acquérir et à aménager un véhicule pour en faire un point d’information médiation multiservices.

Itinérant, ce dernier se déplace sur les communes rurales selon un planning mensuel.

L’aménagement de cet équipement itinérant a supposé une rationalisation de l’espace proposant aussi bien un point numérique avec accès internet qu’un espace d’accueil répondant aux enjeux d’accessibilité et de mobilité.

Ouvert 24 heures par semaine à minima, cet équipement est géré par du personnel dédié formé avec le soutien de chaque partenaire afin d’être au fait des dispositifs de chacun et de pallier l’errance administrative. Il couvre à minima les champs d’action suivants :

  • L’action sociale (accès aux droits et aux dispositifs, accompagnement aux démarches administratives, juridiques, offre de soutien aux familles …)
  • La lutte contre le mal logement et la déperdition énergétique
  • L’emploi, l’insertion et la formation

Agglo Mobile 1

     Renovation

Etude pré-opérationnelle à l’engagement d’un dispositif d’amélioration de l’habitat à l’échelle de la CA2BM

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 22 750.00 €

Montant du cofinancement européen versé : 6 825.00 €

Autre cofinancement- ANAH 

 

Présentation du projet :

Dans le cadre des réflexions menées autour d’une intervention publique sur l’amélioration de l’habitat, la CA2BM a diligenté en 2019 un diagnostic préalable à l’engagement d’un dispositif d’amélioration de l’habitat.

Les conclusions de ce diagnostic ont permis d’identifier d’une part les problématiques du territoire en matière d’habitat privé et de vérifier d’autre part la pertinence de déployer une démarche opérationnelle visant à traiter les dysfonctionnements rencontrés.

Partant de ce constat, la collectivité a initié une étude pré-opérationnelle permettant de choisir et de calibrer un dispositif opérationnel d’amélioration de l’habitat adapté aux besoins, aux priorités et aux moyens de la CA2BM.

Création de connexions entre les boucles de randonnée labellisées FFRP de 4 communes : Groffliers, Waben, Berck et Conchil le Temple

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 70 559.05 €

Montant du cofinancement européen versé : 30 000.00 €

Autre cofinancement – Etat / TEPCV

 

Présentation du projet :

Par la création de connexions entre les boucles de randonnée labellisées FFRP de 4 communes (Groffliers, Berck, Waben et Conchil le Temple), la collectivité a souhaité connecter le littoral à l’arrière-pays via un passage sécurisé tout en permettant à chacun de découvrir des milieux naturels remarquables que sont les dunes de Berck et de la baie d’Authie, les molières de Berck et de Groffliers. 

Cette opération pose une première pierre au schéma directeur d’aménagement de sentiers de randonnée (pédestre, équestre et cyclable) voulu par l’intercommunalité - document nécessaire à la structuration et au développement de l’offre de randonnée sur le territoire.

sentiers molière

Chauve

Création d’un espace de découverte et d’interprétation autour de la Chauve-souris

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 15 456.58 €

Montant du cofinancement européen versé : 9 898.50 €

 

Présentation du projet :

Installée dans la tour de la Reine Berthe – Citadelle de Montreuil-sur-Mer, cette exposition s’est donnée pour mission d’exposer au public l’aspect naturel de la citadelle en se focalisant sur la présentation des différentes espèces de chauves-souris protégées présentes sur le site et ses alentours. Un volet sur la gestion différenciée et le classement en zone Natura 2000 est également évoqué.

Via ce projet, les visiteurs de la citadelle ont désormais accès à une partie du patrimoine naturel de la citadelle jusque-là invisible.

Contes d’Opale : octobre 2018/ mai 2019

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 12 679.13 €

Montant du cofinancement européen versé : 4 906.50 €

Autre cofinancement – Conseil Départemental du Pas-de-Calais

Présentation du projet :

Cette opération a répondu aux objectifs suivants :

  • Proposer des contes scénarisés qui offrent une double lecture ou qui permettent de solliciter l’imagination et la créativité
  • Toucher tous les publics (toutes tranches d’âge confondues, tous les milieux sociaux via la gratuité de l’entrée)
  • Identifier les médiathèques des lieux ressources, ouverts à tous et accessibles
  • Valoriser les actions de la CA2BM envers la population
  • Valoriser le programme LEADER

Contes

   Madelon

   tete de vallée 1

   tete de vallée 2

Valorisation de la pratique de la randonnée par la mise en place de nouveaux outils et de supports de communication

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 20 871.50 €

Montant du cofinancement européen programmé : 14 610.05 €

 Présentation du projet :

Visant à promouvoir la randonnée pédestre tout en mettant en valeur les richesses environnementales et patrimoniales du territoire, la présente opération se décline de la façon suivante :

1° / Réalisation et pose de panneaux de départ des itinéraires de randonnée (sur 30 sentiers, représentant 350 km) y compris l’impression de panneaux dibond

Suite à la fusion des ex-communautés de communes (ex-ccm, ex-ccmto, ex-ccos), il y avait une nécessité d’harmoniser la signalétique attenante aux itinéraires de randonnée afin de diffuser une information homogène représentative du nouveau périmètre communautaire. Marquant le point de départ des itinéraires, ces panneaux sont une vitrine de l’offre proposée et la rando-fiche de l’itinéraire est téléchargeable via le panneau à l’aide d’un QR Code - solution respectueuse de l’environnement en limitant les impressions « papier ».

2° / Réalisation de 30 rando fiches :

Conception et fabrication de supports innovants, écoresponsables, évolutifs et attractifs pour une diffusion via une mise en ligne sur les sites de la CA2BM et des offices de tourisme du territoire. Possibilité d’impression directement par le demandeur chez lui ou au sein des offices de tourisme ou téléchargeable sur le smartphone.

Les informations reprises sur les rando-fiches sont les suivantes : tracé et balisage de l’itinéraire (carte IGN et descriptif), informations sur le patrimoine rencontré, les curiosités, les sites traversés, les consignes et chartes du randonneur, les différents logos relatifs aux collectivités, les financeurs, les labels… le tout agrémenté de photos et d’une carte IGN

Ainsi conçu, ces rando-fiches permettent aux promeneurs d’organiser leurs parcours et les invitent à porter un regard attentif sur le paysage, la faune et la flore afin de mieux appréhender les enjeux environnementaux.

La CA2BM est la 1ère collectivité des Hauts de France à décliner son offre à travers ce dispositif innovant.

Etude relative au développement de la filière équine sur le territoire de la CA2BM 

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 38 400.00 €

Montant du cofinancement européen programmé : 11 520.00 €

Autre co-financement : Conseil Régional Hauts de France

 Présentation du projet :

Les travaux engagés dans le cadre de l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi) ont permis de mettre en exergue les potentialités de développement de la filière équine à l’échelle de la CA2BM dont la déclinaison est à envisager à partir des trois enjeux suivants : Santé & handicap, tourisme & sport et agriculture & ruralité.

La présente réflexion s’inscrit également dans une dimension supra territoriale et porte l’ambition de créer des synergies avec les territoires périphériques à la CA2BM (CC Haut-Pays du Montreuillois, CA du Boulonnais, 7 Vallées Com ou EPCI de la Baie de Somme) et les projets structurants de la filière (Maison du Cheval Boulonnais à Samer).

Pour ce faire, il a été décidé le lancement d’une étude de positionnement dans le but de compléter et d’enrichir le diagnostic existant, d’analyser les potentialités de développement autour des trois axes majeurs préalablement identifiés et, surtout, d’envisager un plan d’actions permettant de positionner la CA2BM en tant que territoire de référence en matière de pratiques équines.

 

    chevaux 2

   

      chevaux 1

Etude de faisabilité pour un plan de déploiement d’installations photovoltaïques sur le patrimoine intercommunal

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 14 850.00 €

Montant du cofinancement européen programmé : 10 395.00 €

 Présentation du projet :

En 2016, l’ex-Communauté de Communes Opale Sud – devenue par fusion la Communauté d’Agglomération des 2 Baies en Montreuillois (CA2BM) au 1er janvier 2017 – a été retenue dans le cadre du programme « Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte ». La traduction opérationnelle de ce programme a permis de sensibiliser les élus, les agents de la collectivité, la population et le jeune public à cette thématique.

Quelques années plus tard, le bilan de ce programme est plus que positif – indépendamment des actions réalisées, l’effet levier est indéniable, en témoigne la poursuite et l’amplification de la transition écologique initiée sur le territoire.  Concrètement, cela se traduit par la formalisation de nouvelles opérations comme le développement de l’électromobilité avec la mise en service d’infrastructures de recharge publique (notamment sur les pôles d’échanges multimodaux du territoire), le développement de circulations douces (programme pluriannuel – projet « eurovéloroute »), la sensibilisation aux enjeux environnementaux (sensibilisation au tri des déchets = ambassadeurs du tri , poursuite de la collaboration avec les écoles…. ), la hiérarchisation des bâtiments publics avec établissement d’un programme de rénovation des bâtiments les plus énergivores , etc… sans oublier les démarches contractuelles en cours sur ce sujet : Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) et Contrat de Relance et de Transition Ecologique (CRTE).

 Media BerckLe contexte ainsi posé, la présente opération prend tout son sens et contribue à apporter des éléments de réponses aux questionnements suivants : comment participer de la transition énergétique du territoire ? comment réduire l’empreinte écologique du patrimoine bâtimentaire communautaire ?

Propriétaire d’un patrimoine bâti assez conséquent, la CA2BM souhaiterait connaitre et affiner le potentiel en énergie « photovoltaïque » de différents sites pressentis que sont :

  • L’ensemble des complexes sportifs, Piscine intercommunale et Centre Technique Intercommunal sur la commune d’Ecuires
  • L’ensemble médiathèque intercommunale et Piscine intercommunale sur la commune de Berck-sur-Mer
  • La Maison des Entreprises (ex centre d’affaires Opalopolis) sur la commune d’Etaples-sur-Mer

Avec pour ambition un plan de déploiement visant l’axe spécifique de l’autoconsommation collective.

Cette volonté fait suite à un travail partenarial mené avec la Fédération Départementale d’Energie du Pas-de-Calais, travail révélant des pistes de valorisation énergétique des bâtiments au regard de leur exposition mais mettant également en avant la nécessité d’approfondir ce premier rendu via une étude de faisabilité.

          Media Berck

         

          

         MDE

          

           Tennis

         

   

         MDE

Création d’un « tiers lieu numérique » en la Maison des Entreprises située à Etaples-sur-Mer

Fiche d’identité :

Coût total HT du projet : 93 736.66 €

Montant du cofinancement européen programmé : 24 732.46 €

 

Présentation du projet :

Implanté sur la commune d’Etaples sur Mer et directement accessible par l’autoroute A16 (1km) et par le train (2.4kms de la gare), le centre d’affaire OPALOPOLIS a fait l’objet d’un projet de requalification et de transformation en vue d’y créer à l’échelle de l’EPCI un véritable guichet unique pour les entreprises et porteurs du projets de territoire.

Ce projet de « Maison des Entreprises » rassemble depuis peu l’ensemble des opérateurs régionaux de la création / reprise d’entreprises que sont Hauts-de-France Innovation Développement (HDFID), la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), la BGE, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA), l’Association pour le Droit à l’initiative Economique (ADIE)...

A ce jour, cet équipement dispose des espaces suivants :

  • Création d’un espace de coworking avec bureaux privatifs ;
  • Création de bureau destiné à la location sous format de « pépinière d’entreprises » ;
  • Création de 2 salles de réunion d’une capacité de 12 et 30 personnes destinées à accueillir des formations et des séminaires.

Cette offre de service est actuellement insuffisante pour répondre aux besoins actuels des entreprises. Forte de ce constat, l’ambition est d’y créer également un lieu d’échanges (tiers-lieu) autour de la transformation numérique et digitale des entreprises, et plus particulièrement à destination des TPE (moins de 10 salariés) qui représentent 94% du tissu économique de la CA2BM.

D’autant qu’à l’heure actuelle, les tiers lieux jouent un rôle de plus en plus important en matière d’emploi, d’innovation et de création de nouveaux produits et services – c’est ainsi que les tiers lieux s’affirment de plus en plus comme un outil majeur au service du développement local.

L’émergence et le développement d’un « tiers-lieu numérique » reposent nécessairement sur trois fondements que sont :

  • L’existence d’un lieu visible et attractif
  • Une communauté d’utilisateurs - écosystème d’acteurs
  • Une fonction d’animation – pierre angulaire du fonctionnement et de la réussite du tiers lieu

Eu égard ce qui précède, la « Maison des Entreprises » semble propice au développement d’une telle fonction à la condition de : 

  • Mettre en place une animation spécifique (ex : ateliers d’information et d’initiation) – pour ce faire, un Emploi Temps Plein (ETP) sera recruté en contrat de projet pour une durée de 3 ans
  • Acquérir des équipements informatiques permettant l’organisation de formations et d’événements dédiés : ordinateurs portables, système de visioconférence, tableau blanc interactif...

Plusieurs acteurs institutionnels spécialisés dans l’accompagnement des entreprises (CCI, CMA, BGE…) ou en lien avec certaines catégories de socio-professionnels (offices du tourisme, Opale & Co, Campus des Métiers et des qualifications Tourisme & Innovation…) sont partenaires de la présente action en tant que prescripteurs ou intervenants.

A noter que cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale pour laquelle la CA2BM a reçu le soutien de l’Agence Nationale pour la Cohésion des territoires (ANCT) au titre de la labellisation « Fabrique de Territoire ».