Services au public Les aides à l’amélioration de l'habitat privé

Travaux

L’ANAH (Agence Nationale de l'Habitat)

ANAH

Propriétaires-bailleurs, propriétaires-occupants et syndicats de copropriétaires, les services de l’ANAH peuvent vous aider à financer une partie de vos travaux. Cette aide est soumise à condition de ressources (pour une demande d'aide déposée en 2019, il faut prendre en compte le revenu fiscal de l'année 2018).

Les conditions concernant votre situation et votre logement :

  • Vous ne dépassez pas un niveau de ressources fixé nationalement (voir conditions de ressources sur le site).
  • Votre logement a plus de 15 ans à la date où est acceptée votre demande d’aide.
  • Vous n'avez pas bénéficié d'un PTZ (Prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété) dans les cinq dernières années.

Les conditions concernant les travaux :

  • Vos travaux ne concernent pas la décoration de votre logement, ils ne sont pas assimilables à une construction neuve ni à un agrandissement.
  • Le montant minimum des travaux est de 1 500 €.

Il existe également une aide à l’adaptabilité de votre logement  ou pour améliorer le confort de votre logement (travaux d’installation ou de rénovation de réseaux d’eau, d'électricité ou de gaz,  l’installation d’une salle de bain et de toilettes, le confortement des fondations ou le remplacement d’une toiture etc.).

Pour plus de renseignements :

  • Sur le site anah.fr
  • A l’antenne régionale :

Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) du Pas-de-Calais
100 avenue Winston Churchill
62000 Arras
Téléphone : 03 21 22 90 98

Horaires d'ouverture / accueil téléphonique et physique
Du lundi au vendredi de 13h30 à 16h30.
Courriel : ddtm-anah@pas-de-calais.gouv.fr

  • A la permanence de l’Espace Info Energie au sein de la CA2BM ou au 03/21/41/70/07.

 Les aides de la Région 

logo Région

Conditions :

Les bénéficiaires doivent répondre aux critères d'éligibilité suivants :

  • Bénéficier d'une aide de l'ANAH,
  • Réaliser des travaux au titre des économies d'énergie, permettant une baisse de la consommation énergétique d'au moins 35%,
  • Faire réaliser les travaux par au moins une entreprise RGE (Reconnu Garant de l'Environnement),
  • Le logement doit être localisé sur le territoire régional,
  • Le logement après travaux doit répondre à l'obligation de décence selon les dispositions fixées par le décret du 30 janvier 2002.

Le montant de l'aide pour travaux d'économie d'énergie est fixé à :

  • 1000 € par logement, pour les logements situés hors communes rurales et dont le montant total de travaux subventionnable est inférieur ou égal à 30 000 € HT,
  • 1 500 € par logement, pour les logements situés dans les communes rurales et dont le montant total de travaux subventionnable est inférieur ou égal à 30 000 € HT,
  • 2 000 € par logement pour les projets de réhabilitation nécessitant des travaux dont le montant global subventionnable est supérieur à 30 000 € HT.

Deux bonus complémentaires et cumulables à l'aide directe sont fixées à :

  • 500 € par logement, pour l'achat et la pose d'un système de ventilation mécanique.
  • 500 € par logement, pour l'achat et la pose de matériaux bio-sourcés d'origine végétale ou animale, bénéficiant d'un avis technique ou d'une certification ACERMI, pour une surface minimum de 20 m² isolée. 

Les dernières dispositions

Demande en ligne sur :

Le dépôt de la demande d'aide se fait sur le portail de la Région Hauts de France (www.hautsdefrance.fr) à la rubrique « Aides » :

Pour plus de renseignements :